Harvey P. Weingarten – « Les plans sont inutiles mais la planification est indispensable. »

Harvey P. Weingarten

Harvey P. Weingarten

Telles sont les paroles de l’ancien président des État-Unis, M. Dwight Eisenhower, sur la planification en vue d’un combat. J’aime « Ike » notamment parce que ses paroles correspondent à la philosophie de planification du COQES. Il avait compris que les plans sont inutiles lorsqu’ils deviennent trop précis, tentent de prévoir l’avenir avec certitude, et favorisent les combats pour chaque virgule des énoncés de mission et de vision apparemment obligatoires.

Ike avait également compris que la planification est indispensable parce qu’elle permet d’analyser son environnement, d’énoncer ses valeurs, ses principes et ses buts, et généralement de se situer de manière à saisir et exploiter les occasions et les stratégies les plus prometteuses, à éviter celles qui sont inutiles et à surveiller les progrès réalisés.

Ainsi, le COQES n’a pas de plan stratégique formel. Cependant, nous planifions, et notre planification est décrite dans un préambule sur notre orientation stratégique qui accompagne notre plan de recherche annuel (qui dresse la liste des projets de recherche devant être menés cette année-là). Notre document d’orientation stratégique décrit nos valeurs, nos objectifs à court terme et nos stratégies et tactiques qui nous aideront à atteindre nos objectifs à long terme au plus tard en 2025.

Les gens qui suivent les travaux du COQES savent que le mandat qui nous est conféré par la loi consiste à conseiller le gouvernement dans trois domaines : l’accès, la qualité et la responsabilité et la conception de système.

En ce qui concerne l’accès, notre objectif de 2025 consiste à amener chaque étudiant et étudiante de l’Ontario à avoir occasion égale de poursuivre et de réussir des études postsecondaires. Nous aurons atteint cet objectif lorsque les taux de participation et de graduation des groupes actuellement sous-représentés seront égaux à ceux des groupes qui sont présentement les plus favorisés dans nos collèges et universités. Pour y parvenir, nous croyons devoir travailler en partenariat plus étroit avec les réseaux communautaires et avec le secteur de la maternelle à la 12e année. En vue d’atteindre cet objectif, nous établissons un Centre de l’accès équitable du COQES pour coordonner et gérer nos efforts et nos projets.

En ce qui a trait à la qualité, notre objectif de 2025 est que chaque établissement postsecondaire de l’Ontario détermine et évalue les aptitudes et les compétences et en fasse rapport annuellement. Il est ici question de l’apprentissage de leurs étudiants et étudiantes du fait de leurs études postsecondaires. Pour atteindre cet objectif, nous devons déterminer les aptitudes et les compétences dont les étudiants et les étudiantes ont besoin pour réussir, veiller à disposer de mesures fiables et valides de ces aptitudes et compétences, et diffuser des méthodes pédagogiques efficaces pour enseigner, favoriser et optimiser ces aptitudes et ces compétences. Afin d’atteindre ces objectifs, nous établissons un Centre d’évaluation des résultats d’apprentissage du COQES pour coordonner et gérer nos efforts et nos projets.

En ce qui touche la responsabilité et la conception de système, notre objectif de 2025 consiste à faire en sorte que tous les établissements postsecondaires de l’Ontario soient viables et puissent donner suite à leurs missions distinctives. Ce n’est pas strictement une question d’argent; c’est essentiellement une question de savoir si les établissements ont et utilisent toutes leurs ressources (humaines et pécuniaires) efficacement pour donner la meilleure expérience scolaire et les meilleures études à leurs étudiants et étudiantes. Par conséquent, les projets du COQES étudieront les finances, la répartition des ressources humaines, les modèles de différenciation, la réglementation postsecondaire, les formules de financement et les politiques relatives aux frais de scolarité. Bien que cet objectif ne se situe pas sur le même plan que ceux qui portent sur l’accès et la qualité, il est difficile d’imaginer comment nous atteindrons les objectifs de l’accès équitable et de la qualité sans établissements viables. Cependant, la viabilité sans réaliser les objectifs de l’accès équitable et de la qualité serait une réalisation vaine. Par conséquent, nos travaux de conception de système sont nécessaires pour positionner nos établissements postsecondaires de manière à atteindre les objectifs d’accès et de qualité.

Pour réaliser ces trois objectifs, il est certes fondamental de pouvoir compter sur des données améliorées et plus significatives afin de comprendre les défis auxquels le système de l’Ontario est confronté et où se situent les possibilités de trouver des solutions et d’élaborer des politiques efficaces.

Lorsque l’ancien premier britannique Harold Macmillan s’est fait demander ce qu’un premier ministre craint le plus, il a répondu « les événements, jeune homme, oui, les événements ». De fait, les événements invariablement imprévus peuvent déjouer même le plan le plus évocateur et détaillé. Cependant, le document d’orientation stratégique du COQES établit clairement les objectifs ambitieux et nobles que nous avons pour les systèmes postsecondaires de l’Ontario et les autres, ainsi que la façon de les réaliser. L’Ontario, ses étudiants et ses citoyens ne peuvent que tirer profit de la réalisation de ces objectifs. Grâce au groupe de personnes talentueuses, engagées et passionnées avec lesquelles je travaille quotidiennement au COQES, je suis encouragé, optimiste et réconforté face à la réalisation de ces objectifs d’ici 2025.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.

Harvey P. Weingarten est président-directeur général du COQES.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *